Olduvaï

Partage de ressources sur la résilience et la gestion des risques majeurs

Evènements climatiques, énergétiques, économiques, géopolitiques

Ouragan Sandy en 2012 : 8 millions de foyers privés de courant, 375 000 personnes évacuées à New York

Habitat

Promouvoir la résilience des villes et des habitations face aux catastrophes

Energie

Diversifier ses sources d'énergie

Alimentation

Productions saines et autosuffisantes, Ecosystèmes cohérents

Techniques

Développer sa durabilité et son autonomie

Lien Social

Responsabilisation, Echanges locaux et communautaires

23/01/2013

Techniques scouts par Onyx

    Les techniques scouts

Les scouts ont été créés au départ par Lord Baden-Powell, ancien militaire, qui crée le scoutisme afin d'apprendre aux jeunes à s'adapter et survivre:
« À la fin de ma carrière militaire, je me mis à l'œuvre pour transformer ce qui était un art d'apprendre aux hommes à faire la guerre, en un art d'apprendre aux jeunes à faire la paix ; le scoutisme n'a rien de commun avec les principes militaires. »

21/01/2013

EDC + BOB de Wanamingo

 

" Je vais vous présenter mon EDC+BOB dans sa version actuelle. Je me suis intéressé à la préparation aux risques par goût pour la débrouillardise, et à une époque de ma vie présente où je voyage beaucoup, autant pour le loisir que pour le professionnel !"


19/01/2013

Démarrer sa préparation par FerFAL



Voici une traduction à ma sauce d'un message de FerFAL : 
Minimalist mini-guide to get a prepper started.

1/ Gardez donc votre sang-froid, bon sang ! 
Vous venez de comprendre ce qui pourrait se passer dans les mois et années à venir, et le désespoir et la peur vous gagne ? Rien n'est perdu, car vous êtes maintenant au courant de ces possibles problèmes futurs et vous avez le pouvoir de changer votre destinée. Paniquer serait contreproductif : vous dépenseriez votre argent dans des choses inutiles et vous affoleriez vos proches avec votre discours apocalyptique ("Comment ? On ne pourra plus aller skier à Courchevel ??"). Vous devriez aller vous changer les idées, faire une ballade en pleine nature, puis revenir et prendre papier-crayon pour définir un plan de préparation qui vous soit adapté.

2/ Trouvez un coin tranquille ! 
Si la situation sociale va se dégrader à l'avenir et nous croyons que ce sera le cas, il vous faut habiter un coin tranquille, qui ne soit pas le possible théâtre d'émeutes et de misère. Une maison avec un terrain d'au moins 1000m² dans un petit bourg à une cinquantaine de kilomètres de la préfecture serait tout à fait conseillée. Dans l'idéal, il y aurait un petit hôpital et une gendarmerie. Si vous n'avez pas les moyens de changer de lieu d'habitation, il serait prudent de vous faire l'ami de tout le quartier pour éviter les situations désagréables. Pour plus de détails, lisez un manuel d'Histoire.

3/ Épargnez vos sous et gardez la forme ! 
 Vous devez faire attention à vos dépenses en examinant votre budget mensuel et mettre le plus de sous de côté, dans des placements sûrs (livret A, Plan d'Epargne Logement, pièces en or/argent, terrain agricole ou non constructible). L'achat de biens tangibles est cependant un meilleur placement que l'argent qui dort à la banque (encore une fois, l'Histoire ne pardonne pas). Vous pourriez regretter à l'avenir d'avoir "claqué des thunes" dans des bricoles, alors que vous faites la queue à la soupe populaire. Quoiqu'il arrive, il est toujours bon d'être en forme et d'être physiquement apte. Nous vous suggérons de manger sainement (comme le dit le ministère de la Santé) et de faire du sport, mais il vous serait aussi utile de pratiquer un art martial, pour la maîtrise de soi et la capacité à se défendre que cela apporte.

4/ Adoptez la mentalité "écureuil frugal" ! 
 D'abord être frugal, en limitant les produits alimentaires superflus et qui ne sont que du vent, en faisant soi-même la cuisine, en réduisant sa consommation de viandes et produits laitiers. Cela fera du bien à votre porte-monnaie et aussi à votre santé. Ensuite être écureuil, en se constituant un stock de nourriture tournant, c'est-à-dire que vous faites les courses tous les samedis, mais avec dans l'esprit que la nourriture achetée ce jour-là ne sera consommée que dans 6 mois (durée minimum couverte par un stock raisonnable !). Pour commencer, vous pouvez acheter les produits non-périssables en double, jusqu'à avoir assez de stock, comme cela vous ne sortez pas une grosse somme d'argent en une fois.

5/ N'avez-vous jamais rêvé d'avoir une cave à ... eau ? 
 L'eau potable coule au robinet dans 99,99% des foyers français et cela est bien pratique. Seulement, dans les situations troubles qui vont parsemer notre avenir, ce confort civilisationnel ne sera pas forcément au goût du jour (ouvrez encore une fois un livre d'Histoire...moderne). Sans eau potable, l'apparition d'épidémies et les tensions sociales peuvent apparaître sans qu'on puisse y remédier. À défaut d'avoir une source ou un puits d'eau potable, nous vous conseillons fortement de vous munir d'un filtre à eau performant et de vous constituer un stock d'eau potable dans des récipients faits d'un matériau neutre (verre dans l'idéal). Les bonbonnes à vin des grands-parents viendront prendre place dans votre cagibi, remplis d'une eau saine.

6/ Le petit équipement qui améliore la vie quotidienne en temps de crise 
 À savoir, des vêtements chauds (même à Nice il fait froid l'hiver sans chauffage), des lampes frontales LED avec piles rechargeables (et le chargeur multi-source -solaire, secteur, manivelle- qui va avec), une petite pharmacie d'urgence avec les médicaments pour les maladies courantes, un réchaud à gaz avec des cartouches/bonbonnes de rechange (et les briquets qui vont avec). C'est un maigre investissement qui vous rendra quelque peu indépendant des voisins ou de la mairie.

7/ Si vous avez de l'argent, n'en mettez pas plus de la moitié à la banque
  Un dernier conseil qui pourrait faire la différence car les exemples de banques faillitaires qui disparaissent avec les sous sont trop nombreuses de par le monde pour ne pas se préoccuper de cette éventualité. La moitié de l'argent que vous gardez avec vous serait idéalement placée sous forme de pièces d'or/argent, pour se prémunir d'une inflation enflammée ou d'un besoin urgent de mettre les voiles avec une monnaie d'échange internationale. Une pièce d'or achetée en 2002 à l'entrée en circulation de l'euro aurait largement conservé son pouvoir d'achat alors qu'un billet de 100€ n'a plus du tout la même valeur. Pour vous donnez une idée, le dollar US a perdu 99,99% de sa valeur dans le siècle écoulé, on ne peut pas en dire autant du lingot d'or !

Kits de survie par FerFAL


                                             KIT DE SURVIE DE FERFAL

                   Traduit par Athea
                  Source : http://ferfal.blogspot.fr/2008/11/altoids-survival-kit.html


C’est quelque chose que la plupart des gens ont essayé de faire à un moment. Enfant, lors d’un camps ou lors de ses 1er pas dans la survie ou la préparation.

L’idée c'est de faire rentrer une quantité de petits produits dont vous auriez besoin pour survivre, dans une petite boîte, afin de toujours l’avoir sur soi s’il y a une urgence. 



Je porte déjà tous les jours sur moi ou dans mon sac la plupart de ces choses (briquet, lampe LED, couteau, etc…), mais l’idée d’un petit kit d’urgence est toujours valable parce que vous finissez par y inclure d’autres choses que vous avez l’habitude d’oublier.
Il existe de meilleures boîtes, mais c’est ce que la plupart des gens utilise alors je m’en suis procuré une en centre-ville. Au fait, je l’ai eu pour 3 dollars, 10 pesos.Il existe des milliers de petits kits comme celui-ci, certains sont plus adaptés à leur environnement, et la plupart ont des articles en commun.

Voyons ce que nous avons là (de gauche à droite et de haut en bas) 


  • Un mini couteau fait maison. Fabriqué à partir d’une lame de scie en acier neuve. Façonné en drop point (NDT : dos de la lame en forme convexe), et aiguisé comme un rasoir. Des dentelures de la lame originale ont été laissées, afin de pouvoir être utilisé comme scie avec un brin de patience. La poignée est faite de caoutchouc auto-soudant
  • Un petit briquet Bic. Rouge pour ne pas être égaré facilement s’il tombe dans l’herbe.
  • La boîte Altoids. Pas de quoi palabrer, mais il peut être utilisé pour cuire de petits repas, faire bouillir un peu d’eau et le couvercle peut être poli et utilisé comme miroir de signalisation.
  • Des allumettes. Pour faire du feu (redondant)
  • Un sac Ziplock D’un litre environ. Peut être utilisé pour garder des affaires au sec. Pour obtenir de la condensation à partir de plantes vivantes. Pour traiter de l’eau en y mettant des cachets de stérilisation. -2 épingles à cheveux. Usage divers.
  • Lampe Led. Fonctionne plusieurs heures.
  • Petite boîte rouge avec des pétards. C’est pour se signaler, créer une diversion ou faire éclater de petites choses
  • 4 antidouleurs puissants (ketorolac)
  • 2 Ibuprofen 600 (NDT : analgésique)
  • 1M de de fil
  • Lame de cutter pliant
  • 1 boussole
  • Sel. Pour compenser la déshydratation, ou pour fabriquer une solution saline dans le sachet afin de nettoyer une plaie.
  • 4 pansements: 2 petits, 2 moyens.
  • -Environ 5 aiguilles de différentes tailles
  • 1 gros bouton. Pour raccommoder un pantalon, un sac et autre
  • 1 patch adhésif epoxy “Poxita”. Excellent pour réparer nombre de choses.
  • 1 morceau de papier verré à grain fin. Pour aiguiser les lames inclues dans le kit.
  • 3M de nylon noir incassable
  • 3M de fil vert OD. Pour réparer son équipement ou ses vêtements.
  •  3M de fil dentaire ciré. Prenez aussi une grosse aiguille pour l’utiliser à rafistoler des choses si nécessaire.
  • 4 pièces d’un peso. Pour des appels téléphoniques, distributeur [de boisson, …], le bus, le métro.Avec 4 pesos vous pourrez vous acheter un hotdog dans certains quartiers populaires ou un coca ou une bouteille d’eau.

  • 50 US$. Un peu de fond d’urgence. Les dollars sont très bien accepté la plupart du temps, ou il y aura quelqu’un prêt à vous le changer en monnaie locale.Pourquoi ne pas inclure de la monnaie locale? Parce que notre peso est beaucoup plus volatile que le dollar US (même avec la crise).
  • Si votre poche vous le permet, une petite pièce d’or ne serait pas une mauvaise idée (valeur maximale pour un encombrement minimum)
  • -Boîte de baume du tigre rouge et du dragon. Ça existe depuis plus de 100 ans.C'est supposé guérir quasiment tout, mais je ne l’utilise que pour les douleurs musculaires, les maux de têtes ( en l’utilisant en massage aux tempes) et en en mettant un peu sous le nez et à la poitrine lorsque je suis grippé (menthol)C'est censé guérir toutes les maladies connues de l’homme, mais je suis un peur sceptique. Smile Ca marche plutôt bien pour les maladies décrites ci-dessous: Le seul et véritable baume du dragon chinois, une incarnation contemporaine du baume impérial créé il y a des siècles. Testé et éprouvé depuis toujours comme une réponse de qualité supérieure pour un soulagement rapide et efficace de migraine, congestion nasale, arthrite et douleur musculaire. Le baume du dragon est fabriqué sous la stricte supervision de pharmaciens qualifiés, et exporté directement à partir des provinces du sud de la Chine. Le baume du dragon est ultra pur et composé uniquement des meilleurs ingrédients, ne contient pas de sous-produits animaux ou de produits chimiques synthétiques. Il utilise du menthol, l'huile de cannelle, l’ huile d'eucalyptus, l'huile de cajeput et du camphre pour donner un soulagement merveilleusement efficace et pénétrant. Un vrai bon analgésique de l'Orient. Utilisé dans les dojos comme traitement dans les arts martiaux.. Grande taille 19 gm. Ingrédients: Menthol, Camphre, parfumés et colorés avec des extraits naturels à base de plantes 
 http://vitanetonline.com/description/SU0097/vitamins/Dragon-Balm-Red/
 Manquant dans ce kit et qui sera bientôt rajouté : des cachets pour de l’eau potable. Pas d’espace suffisant pour un flacon mais on peut en rajouter dans le sachet ziplog.


FerFAL 


 http://www.le-projet-olduvai.com/t3735-ferfalkits-de-survie#61363

BOB/ Kit d’urgence de FerFAL



                                               BOB/ Kit d’urgence de FerFAL

                              Traduit par Athea (mise en forme mise à jour par Canis Lupus)
                              Source : http://ferfal.blogspot.fr/search/label/BOB



Salut la compagnie, je reposte mon BOB/ kit d’urgence.

C'est plutôt basique dans l’ensemble, mais cela conviendra pour démarrer le vôtre. Cela dépendra beaucoup de votre lieu et du climat, mais la plupart des articles sera utile pour une variété de situations.

C'est un kit urbain, donc il manque beaucoup de ce que vous pourriez avoir pour un kit rural.

J’ai posté ça quelque part peut-être que cela vous donnera quelques idées pour un BOB.
Ce n’est pas vraiment un BOB, c'est plus un kit d’urgence. Ça devrait aller pour pouvoir rentrer chez soi, permettre de survivre un peu si un évènement inattendu arrive ainsi que de vous sortir de quelques problèmes mineurs.

C’est en fait divisé en deux parties. Un petit sac à dos Samsonite et un sac banane Doite pour l’extérieur avec compartiment en filet pour une bouteille d’1/2 litre.



Je porte tout le temps le sac banane sur moi lorsque je me déplace quelqu’en soit la durée. Il m’a également suivi dans de nombreux pays. (Je laisse l’arme derrière, bien sûr).

Le sac à dos reste tout le temps dans la voiture, mais le sac banane va et vient suivant le contexte. Je trouve que c'est plus facile comme ça. Laisser le sac à dos là et avoir les articles les plus importants (hors charte, jumelles) dans le sac banane plus petit, beaucoup plus facile à laisser ou à prendre.

Il y a un autre sac également dans la voiture avec plus de vêtement de rechange, une couverture/ sac de couchage etc… ainsi qu’une grande bouteille d’eau de 5 litres. Tout ça reste tout le temps dans la voiture, avec le sac à dos.

Remarquez que les sacs sont d’un vert pale, il y a un peu de beige sur le côté du sac à dos Samsonite, mais il se fond assez bien en ville et ils n’attirent pas les yeux comme pourraient le faire des couleurs lumineuses ou des motifs distinctifs.

Bon commençons par le sac à dos Samsonite.

Il est vraiment petit, genre plat. Mais très bien rembourré pour le dos et les bretelles s’adaptent très bien et sont larges au niveau des épaules, rembourré et confortable à porter.

Poche extérieur :




  • Bonbons. Sucre rapide, énergétique.
  • Cutter.
  • Scalpel.
  • Couteau pliant avec clip d’accroche. Assez solide. Poignée en aluminium. Lame moitié lisse, moitié dentelé.
  • Fil dentaire. Peut être utilisé pour beaucoup d’autres choses que les dents.
  • Petit briquet Bic
  • Briquet.
  • Super glu
  • Ciment "de contact" (à l’intérieur de la boîte de superglue)
  • Sel.
  • Torche LED. (genre 5 LED). Utilisé pendant quelques mois pour tester sa durabilité, marche bien et assez costaud.
  • Petite radio. Pour avoir des nouvelles et des infos en période de troubles.
  • Rouleau de pièces. Des sous en rab, pour les machines distributrices.
  • Gadget orange avec boussole - boîte étanche pour allumette – silex - sifflet.
  • Piles. AA pour la torche LED et quelques AAA pour la radio.
  • Rouleau de scotch.
  • Rouleau de scotch renforcé rouge. Aplati.
  • 15 mètres de câble en acier fin dans une gaine plastifié. Suis pas sûr du poids qu’il pourrait supporter mais il tiendrait facilement mon poids.
  • Carnet.
  • Comprimés d’Isostar à réhydratation rapide.
  • 2 barres de cacahuète.
(Manque dans la photo: Rouleau de papier toilette avec le carton du milieu retiré et dans un sac ziplock.
 Le PQ prend très vite l’humidité, j’ai dû l’utiliser humide une fois et je ne veux pas répéter l’expérience! Smile)




  • 3 bouteilles d’ ½ Litre. Bonne taille. On peut les reremplir si on trouve une autre source d’eau. Je garde aussi une bouteille de 5 litres d’eau dans la voiture, tout le temps.
  • Couverture de survie.
  • Nouveau Testament.
  • Carte de Buenos Aires.
  • 15 mètre de corde résistant à 300 kg de charge dynamique. Suffisant pour descendre en rappel depuis un 4è étage. Plusieurs usages. Toujours bien d’avoir de la corde.
  • Les jumelles Tasco reste dans le sac banane, pas dans le sac à dos.
  •  Comprimés Isostar déjà listé.


                                            Kit 1er secours





  • Compresse.
  • Rouleau de sparadrap.
  • Pansements. Plusieurs tailles.
  • Antibiotiques.
  • Lingettes.
  • Poudre de cautérisation.
  • Iode.
  • Kleenex.
  • Plus de tablettes énergétiques à mâcher.
  • Cachets ibuprofène.
  • Pochette thon.




  • Vêtements de rechange. Une paire de chaussettes, sous-vêtements et t-shirt. Il y a plus de vêtements dans un autre sac dans la voiture. Un T-shirt peut être utilisé comme serviette si besoin.
  • Tasse en métal. Pour cuire, boire, etc
  • Bougie à 4 mèches. Faite moi-même en utilisant des mèches, de la paraffine et une boîte de thon. Avec les 4 mèches allumées on fait bouillir une tasse d'eau en 10 minutes. Pas parfait mais suffisant pour cuisiner. Bien aussi pour la chaleur et comme source lumineuse.
  • Epoxy prise 1 heure. Préféré à celui à prise 10 minutes parce que vous pouvez travailler calmement et le résultat final est généralement meilleur.
  • 2 sachets de thon. Bon goût, durée 3 ou 4 ans. Le sachet en aluminium d'épaisseur fine est plutôt robuste. Vous pouvez le manger sans préparation et il vous permet de tenir pendant un certain temps. Prend très peu de place dans le sac, vous pouvez l’accompagner avec un peu de riz pour un vrai bon repas. Meilleur plat de secours par ici, au moins parmi ceux disponibles pour moi.
  • Boîte de corned-beef. Lourd, mais ne nécessite pas de cuisson et dure éternellement. Si le poids devient un problème, ce serait l'un des premiers plats avalés.
  • Tablette énergétique Isostar à mâcher, goût citron.
  • Un sachet de jus d'orange lyophilisé.
  • 2 sachets de soupe lyophilisée.
  • 2 sachets de riz déshydratés. Aux fromages et aux légumes. Bon goût et fournit assez de calories.
  • 2 cubes de bouillon.





  • Vieux Gerber Multi Tool (pas ici, mais dans le sac banane)
  • 1 kg de pâtes alimentaires sèches.
  • Sel, ketchup, moutarde et mayo de chez Mc Donalds.
  • Corde de calibre moyen.
  • Crayon. (une moitié en fait)
  • Kit de couture d’hôtel. Vous savez le genre : aiguilles, boutons, des fils, aiguille à crochet, etc Le fil de coton est trop lâche pour des réparations sérieuses. J'ai rajouté une bonne aiguille et du fil de nylon noir (incassable), le genre que j'utilise dans mon équipement Cordura.
  • Brosse à dents.
  • Petit dentifrice. Ce n’est pas le dentifrice qui garde vraiment les dents propres, le brossage c'est ce qui les nettoie vraiment, je ne suis pas pour avoir un grand tube de dentifrice pour une urgence. Je peux toujours ajouter un tube de Noc10, un petit.
  • Scie.
  • Déodorant (à 1/2 plein pour réduire le poids)
  • Briquet.
  • Elastiques et bandes [découpés dans les] chambres à air, appelé également bandes Ranger.
  • Savon. J’ai pensé à inclure un petit savon d’hôtel, mais j'ai découvert que le savon est une denrée précieuse et les petits savons ne durent pas tant que ça. Je voudrais pouvoir prendre autant de douche que possible.
  • Bouchons antibruit. Tir, explosion, qui sait?
  • Crème Nivea pour le corps, échantillon gratuit. Précieux pour les dames, et aussi pour tous ceux qui ont dû retiré un pneu à main nue. Prend peu de place et de poids, mais peut être extrêmement utile si vous en avez besoin.



                                    Maintenant, le sac banane.

Image censurée clind'oeil
  • Article hors charte.
  • Thon en sachet.
  • Allume feu.
  • Briquet.
  • Câble.
  • Stick pour lèvre.
  • Petites pinces.
  • Feuille d’aluminium.
  • Bougie chauffe-plat.
  • Colle de contact (pour réparer les chaussures)
  • Allume-feu avec Bloc de magnésium.
  • Couverture de survie.
  • Patch epoxy.
  • Jumelles Tasco.
  • Petite boîte de pâté.

Boîte rigolote : pour article hors charte (en haut à gauche).



Dans le sachet plastique :
  • Grand Victorinox.
  • Poncho de secours.
  • Bougie.
  • Sifflet
  • Compas
  • Bande de ruban adhésif Tape (carton du milieu retiré, et aplati)
  • Ficelle.
  • Allumettes de secours étanches et anti vent.
  • Miroir de signalisation.
  • Patchs epoxy (dans la pochette du miroir)
  • Briquet.
  • MagLite Solitaire avec pile AAA. (Bientôt remplacé par une LED en porte-clé)
  • Fil à scie.
  • Boîte de 10 pétards. (Signalisation, diversion)
  • Deux chaufferettes dans leur emballage plastique.


Voilà. Tout rentre dans le sac banane et le sac à dos Samsonite. 
2éme  et 3éme sauvegarde pour beaucoup d’article, beaucoup de redondance pour les briquets, mais tout cela fait partie du plan.
En espérant que vous avez apprécié.

FerFAL

http://www.le-projet-olduvai.com/t3735-ferfalkits-de-survie#61791

EDC de FerFAL


                                   EDC de FerFAL


Message                                                      Traduit  par Athea

          Source : http://ferfal.blogspot.com/2009/01/my-edc-gear-every-day-carry.html 
          Article du 6/01/2009

( Manquant sur l’image :Une chaîne en or autour du cou avec une croix, un médaillon du Sacré-Coeur et de la Vierge Marie, et la clé de là où je garde mes armes chargées.Manquent également les quelques pièces que j’ai toujours dans ma poche.)

Pour ce qui se trouve sur la photo


Poche avant droite: 

Des pièces, pour le parking, les distributeurs automatiques ( les billets ont parfois du mal à passer et localement, la plupart des machines ne prennent que des pièces, pas les billets), un coup de fil lorsque le réseau GSM est HS, juste pour rappeler les quelques fois où vous aviez vraiment besoin de pièces et que vous auriez aimé en avoir sur vous.

Poche avant gauche:
Le zippo « porte chance » à trèfle à quatre feuille d’Elsa [NDT : rendu célèbre dans Indiana Jones]. A la fois pour la chance et le feu, en plus c’est vachement cool. Smile
Un couteau pliant “El Hombre” de Cold Steel.
Usage hors charte.

Poche arrière gauche:
Porte-
feuille.
De l’argent, les cartes, quelques tickets de métro au cas où j’en aurai besoin, et aussi des pansements et des allumettes.

 
Porte-clés:
qui est normalement accroché à mon sac ou parfois dans ma poche avant droite si je dois juste sortir pour aller chercher quelque chose au coin de la rue.


Il y a dessus une torche LED d’1watt, qui marche avec une seule pile AA (la plus commune des piles) accroché par une petite boucle qui s’enlève rapidement.
Victorinox midnight Minichamp. Ce petit couteau multifonctions mérite un fil à lui seul. Il a quantité de fonctions. Les lames sont plutôt petites et fragile mais il y a beaucoup d’outils ainsi qu’une lampe LED et un stylo bille. Excellent rajout au porte-clé.

 
Des lunettes de soleil.
 

Ce sont des lunettes de sécurité Global vision “Neptune”. Seulement 16 dollars.
Comme tout le reste, l’idée est d’avoir quelque chose qui fournit un minimum de protection réelle.
Ce sont des ANSI Z87.1. Verres de sécurité, verres en polycarbonate incassable et antiUV400.
Mes chaussures aussi ont l’air ordinaire mais elles ont des semelles en aciers pour une protection accrue.

Le sac
UneMusette” M1936
.
(au 1er plan)
 

 

Alors pour le sac.
C'est un M1936, avec quelques personnalisations comme 2 compartiments à fermeture éclair, une attache pour clés et une petite pochette sur l’extérieur pour mon téléphone et une bombe anti-agression.


Fait par moi-même avec aiguille et fils.

Les fermetures éclairs sont absolument nécessaires car en voyageant en bus, en train ou autre transport public bondé, les pickpockets vont certainement essayer d’y glisser la main.

La fermeture zip garde bien les choses importantes, alors j’y mets tout ce qui a de la valeur et que je pourrai transporter.

Comme la lampe LED et le Victorinox ont leur propre attache; je les accroche généralement au trousseau et si j’ai besoin de la LED ou du Victorinox, je peux les retirer sans avoir à détacher les clés..


 

Poche intérieur avant :
 

 

C’est là où je garde mes affaires “d’urgence” dans deux sacs ziplock.

Kit de 1er secours avec grandes compresses, ibuprofen, iode, compresses alcoolisés, antibiotiques, antidouleur, poudre de cautérisation, sparadrap, super glue
pour plaies et petites compresses assorties. 

Il y a aussi un peu de savon.

L’autre sac ziplock en dessous contient mon kit de survie Altoïd de FerFAL ma lampe frontale (avec piles-boutons de rechange), couverture de survie, stick Tang [NDT : bâtonnet de ‘jus d’orange’ lyophilisé] et briquet à gaz rouge.


Vous remarquerez que j'ai plusieurs couteaux, briquets et lampes de poche. Ce sont des choses assez importantes, alors j'applique le 3 égal 2, 2 c’est 1 et 1 c’est rien.

Dessous il y a encore des Tang, un Starbursts [NDT : bonbons aux fruits], bandage plus large en rouleau, et une couche jetable (j'ai un bébéSmile) qui pourrait également être utilisé comme une grande compresse en cas d'urgence.

En haut, vous pouvez voir mon petit carnet de tout les jours, avec un stylo à bille Parker et un stylo-plume noir.


 D'habitude, j'ai un crayon à papier aussi, mais il n’est pas sur la photo.

Un Multitool Gerber, rien de bien compliqué. J'ai d'autres outils multifonctions, mais c'est celui que j’emporte le plus souvent, car il fonctionne bien, il a suffisamment d'outils, et c'est celui qui ne me manquera pas trop si je le perds.


Bouteille d’eau, toujours en avoir une. Pour boire ou laver, même une blessure si je rajoute du sel.

La petite bouteille en dessous c’est mon désinfectant pour mains, très utilisé pour éviter les maladies contagieuses à cause de la pauvreté de la population générale.
C'est quelque chose que vous voudrez rajouter dans votre sac à mesure que les conditions se détériorent dans votre région et que les gens deviennent plus malades et moins regardant concernant l’hygiène.


Kleenex “Elite”  
évident, bien sûr je les utilise comme tout le monde.

Lime à ongle 

utile lorsque je me fais mes ongles… je blague, c’est pour aiguiser mes couteaux et garder ceux que j’utilise souvent acéré comme des lames de rasoir (Spartan de Victorinox) .

Mon fidèle Spartan de Victorinox, Juste la bonne taille, rien de méchant comme de peler une orange..Smile


Bombe anti-agression,

 Vous devez en avoir une, même si vous avez une arme. Il y a des situations où une arme n’est tout simplement pas le bon outil à utiliser, même là où il est tout à fait légal d’en avoir.

Si vous n’avez pas le droit d’avoir une arme, procurez-vous une bombe anti-agression. Et (là où s’est autorisé) un vrai couteau de combat.

Téléphone cellulaire. 

 Celui-ci est assez vieux. Je n'aime tout simplement pas beaucoup les téléphones cellulaires. Pas mon truc. Etrange parce que j'aime tout ce qui est gadgets et outils d'une manière générale, mais je n'arrive pas à apprécier les portables. Je me suis forcé à prendre au sérieux ces téléphones pour des raisons de sécurité. Chaque membre de la famille devrait en avoir un pour rester en contact les uns avec les autres.
Au cours de certains incidents les téléphones peuvent ne plus marcher, mais ce n'est pas une raison suffisante pour ignorer leur avantage lorsque les lignes fonctionnent
.


Un grand nombre « d’enlèvements virtuels» auraient pu être évités avec un simple coup de fil à la personne disparue, et au moins une fille qui est passé aux nouvelles avait utilisé un téléphone portable pour échapper à ses tenanciers (asservi à la prostitution, oui ce genre de chose arrive ici)

Pile AA de rechange pour la lampe LED. 

 Avec toutes les lampes et les piles que je trimballe, je dois bien avoir quasiment pour une semaine d’éclairage.

Une lumière n’a pas de prix lorsque le métro s’arrête et que vous devez marcher au travers de tunnels. Ce qui arrive beaucoup plus souvent qu’on ne l’imagine par ici, certainement à cause d’un mauvais entretien.

Je vois très bien comme ce serait utile lors d’un accident, une attaque terroriste, ou une catastrophe naturelle sans compter les beaucoup plus ordinaires pannes générales.

Et on en arrive aux armes.
(Hors charte )

" Déclinaison de responsabilité finale: Des gens lisent ce blog partout dans le monde.
Des américains surtout (où il est légal d’avoir une arme) mais également des personnes d’Europe, d’Ukraine (salut les mecs
J), des Philippines, du Japon, d’autres pays d’Amérique du Sud, pour en citer justes quelques uns.

Il y a même un gars quelque part en Asie pour lequel le programme n’a pas pu trouver de drapeau.Smile

Donc dans certains endroits les armes sont légales et pas dans d’autres.
J’écris ce que j’écris pour ceux qui ont légalement le droit d’avoir des armes.


Je ne fais pas la promotion ni n’encourage l’usage illégal d’armes de quelque manière que ce soit.

C'est particulièrement adressé à l’idiot qui apparemment ne sait pas qu’il est légal de posséder des armes dans son pays et qui menaçait de contacter Google au sujet de mon blog…"


Comme le disait Albert Einstein "La différence entre la stupidité et le génie c'est que le génie a ses limites »

FerFAL


http://www.le-projet-olduvai.com/t3735-ferfalkits-de-survie?highlight=FERFAL 

13/01/2013

Recettes et techniques de transformation et conservation des aliments par Collectif Olduvai


Ci-dessous différentes recettes utiles pour transformer et conserver les aliments.

Conservation des graines


Recettes de pains et biscuits longue conservation

 Conservation du sucre


Conservation dans l'huile


Le chouchen

Kéfir

Le pain

  

Le riz soufflé

12/01/2013

Descendre en rappel

 La descente en rappel sans les moyens traditionnels (baudriers, huit etc).

 J'ai fait quelques essais avec la dégaine et les 15 mètres de cordelette en 4mm que j'ai acheté dernièrement et j'ai pu me rendre compte de certains trucs.

Je suis monté sur un sapin en m'agrippant d'un côté aux branches et de l'autre à la corde passée par dessus une branche haute. Une fois atteint la hauteur de 7-8m, ma corde touchait des deux bouts au sol. Je suis descendu en pseudo-rappel improvisé comme illustré sur la photo :

Didacticiel pour fabriquer un conteneur de stockage étanche par Rammstein




En contemplant mes sacs de riz empilés dans la cave, je me suis dit qu'il serait temps de songer à un moyen de protéger efficacement la précieuse denrée des outrages du temps et des manipulations malheureuses....

 Rien n'est plus bête en effet que de répandre 5kg de riz Basmati parfumé à la rose sur le sol de sa cave...

J'ai donc réfléchi à un contenant, qui serait également valable pour d'autres types d'objets : vêtements, matériel électronique, archives personnelles, magazines Playboy...

Il y a également ces gros bidons utilisés par les kayakistes, entre autres : 
Là aussi, le prix est dissuasif. 
Et vu ce que je compte en faire, ce serait dommage d'abîmer un tel matériel.

Restent les récipients de récupération divers et variés, mais personnellement me procurer ce type d'objet est trop aléatoire.
J'ai donc décidé de me lancer dans la fabrication de conteneurs de stockage. Pour cela, j'ai utilisé... des canalisations en PP (polypropylène) !
 Ces tubes servent en fait à construire le réseau d'alimentation en eau des habitations. Le PP résiste bien aux variations de température, ne se dégrade pas au fil du temps, se travaille facilement, n'est pas métallique (pratique si l'on prévoit d'enterrer le conteneur et de se protéger des prospecteurs de métaux), et se trouve dans tout magasin de bricolage qui se respecte.

Je me suis donc procuré du tube, des couvercles et des adaptateurs. Coût d'un conteneur : moins de 5 euros. 
La colle spéciale PP coûte quant à elle 3 euros le tube. D'autres dimensions sont bien entendu disponibles : à chacun d'identifier son besoin et de s'approvisionner en conséquence.

Je vais vous montrer ci-après comment procéder pour construire un conteneur. Pour faciliter les prises de vue, j'en ai fait un de petite taille... Je vous prie d'ors et déjà de m'excuser pour la piètre qualité des photos.

Avant de commencer l'assemblage, il convient de nettoyer et bien dégraisser les pièces au liquide vaisselle. Ceci fait, on peut commencer le montage.



Les joints en caoutchouc ne sont pas utiles et peuvent être jetés.

On réalise d'abord le fond, en s'assurant que la colle est présente partout.



Une fois l'assemblage du fond fait, on laisse sécher. Au besoin, et si l'on est parano, on peut rajouter un joint en silicone à l'extérieur du conteneur pour sécuriser l'étanchéité. Là encore, bien laisser sécher : 48 heures au moins. Le silicone en séchant dégage en effet de l'acide acétique.




Si l'on est pas sûr de l'étanchéité du récipient, on peut le plonger dans un bassin rempli d'eau, ouverture dirigée vers le bas. Des bulles d'air remontant à la surface signalent qu'il y a un trou quelque part !

Si l'on se contente de mettre uniquement des objets non alimentaires dans le conteneur, il peut être judicieux d'ajouter au fond du récipient un desséquant. De la sciure de bois peut faire l'affaire. On peut aussi récupérer le desséquant - du silicate - utilisé pour protéger les articles "made in China" de l'humidité, ou bien celui contenu dans les tubes de comprimés effervescents. On pourra isoler les articles à stocker de la substance disséquente au moyen d'une grille de séparation. Éventuellement, l'eau issue de l'humidité résiduelle s'accumulera au fond du conteneur et ne dégradera pas les articles stockés.

On place dans le conteneur ce que l'on souhaite stocker, et on referme le couvercle en tartinant une bonne dose de colle sur la surface de jonction. 




Un joint de silicone autour du couvercle, et hop ! Le conteneur est prêt à être caché dans un endroit secret, si possible en évitant son jardin ou le sol de sa cave ! Privilégier plutôt un endroit isolé. Pour éviter les mauvaises surprises, il est préférable d'enterrer le conteneur verticalement à plus d'un mètre de profondeur.

Les objets métalliques (outils...) pourront également être stockés dans ce conteneur. Il suffit de couler quelques décilitres de vaseline ou de paraffine au fond du conteneur, d'y placer les objets (parfaitement propres), et de remplir le restant du conteneur avec la paraffine ou la vaseline. On évitera tout de même de stocker le conteneur au soleil !
Si l'on souhaite conserver des denrées périssables dans ce type de conteneur, les choses se compliquent un peu, et il convient de faire au préalable un peu de physique - chimie.

L'eau et d'oxygène sont des paramètres indispensables au développement de la vie. Si les denrées que vous souhaitez mettre à l'abri contiennent de l'eau, alors leur dégradation au cours du temps sera inéluctable. Conclusion : seules les denrées lyophilisées pourront être stockées dans un conteneur. Entrent dans cette catégorie les céréales diverses, les légumes secs, les pâtes, certains fruits secs (noix, noisettes, amandes...), les fruits déshydratés, etc. Pour les autres il faudra malheureusement envisager un autre moyen de conservation.

Le problème de l'humidité étant réglé, reste celui de l'oxygène. La présence de cet élément rend possible le développement de moisissures, d'insectes et de bactéries. Sans oxygène, aucune vie n'est possible. En le supprimant, on permet donc aux aliments de se conserver. On évite également l'oxydation des métaux.

Faire le vide dans le conteneur serait une solution, toutefois sa mise en oeuvre est compliquée lorsqu'on ne dispose que de peu de moyens.

Une autre solution est de remplacer l'air contenu dans le récipient par un gaz neutre, comme par exemple l'azote. Mais cet élément est difficile à isoler. Le dioxyde de carbone par contre est également un gaz neutre et il se fabrique de surcroît facilement : du vinaigre et du bicarbonate de soude suffisent.

L'idée pour conserver des aliments lyophilisés est donc simple : introduire dans le conteneur du CO2 à la place de l'air. Une chose importante à retenir : le CO2 est plus lourd que l'air.

Les outils nécessaires à cette opération sont les suivants :
- du vinaigre,
- du bicarbonate de soude en poudre,
- une bouteille vide,
- quelques longueurs de tube,
- de la bande adhésive,
- une perceuse,
- de la colle spéciale PP,
- un conteneur,
- 2 petits morceaux de PP.



Afin d'illustrer la façon de procéder, j'ai procédé à la mise en boîte d'un paquet de 5kg de semoule.



Pour plus de clarté, le schéma suivant décrit le mode opératoire à mettre en place :

SCHÉMA A VENIR

La perceuse sert à percer 2 trous dans le couvercle du conteneur, et un trou dans le bouchon de la bouteille, au diamètre du tube en PVC.

En photos, cela donne ça :






Puis on verse le vinaigre dans la bouteille, on ajoute le bicarbonate de soude, on visse la bouteille sur l'embout, on allume la bougie, et on attend quelques secondes. Tout se déroule très vite, et en 10-20 secondes (selon le volume d'air à évacuer) le conteneur est rempli de CO2.

Lorsque la bougie s'éteint, le conteneur est saturé de CO2. On peut alors retirer rapidement le tube de sortie et boucher le trou avec un morceau de plastique, puis faire de même avec le tube d'entrée. Une fois la colle sèche on recouvre d'une couche de silicone, et le tour est joué !




Ce procédé permettrait de conserver des aliments lyophilisés pendant une dizaine d'années. Personnellement je n'en suis qu'à mes débuts et ne peux donc confirmer ou infirmer cela.

N'importe quel récipient étanche peut faire l'affaire. Les tubes industriels en PP présentent toutefois l'avantage d'avoir un aspect anodin : il faudra vraiment être très curieux pour aller les inspecter s'ils traînent au fond d'une cave, recouverts de toiles d'araignées et de gravats ! Il en sera de même si vous êtes amenés à devoir déplacer votre stock d'un endroit à un autre, ou si vous devez l'enterrer quelque part : le pékin moyen pensera que vous faites des travaux et n'ira sans doute pas chercher plus loin. Et vu le prix, ce type de bricolage est à la portée de toutes les bourses !

Le temps de séchage de la colle et du silicone étant long (compter 48 heures), mieux vaut être patient et assembler plusieurs conteneurs à la fois.

Concernant la colle, il doit être possible - je n'ai pas encore essayé - d'améliorer le procédé en utilisant du trichloréthylène, dans lequel on aura fait fondre des morceaux de tube. Le mélange ainsi obtenu devrait permettre de souder, et non coller, les pièces entre elles. Attention, c'est très toxique et cancérigène : il faudra donc impérativement opérer en extérieur, avec un masque filtrant !

Le collage à chaud via un pistolet à colle est le moyen le plus pratique et rapide. En effet, l'inconvénient de la colle PP en tube est qu'on s'en met partout et qu'elle met quelques heures à sécher.

Amusez-vous bien ! 

Rammstein
 
 http://www.le-projet-olduvai.com/t1143-stockage-en-conteneur?highlight=stockage+en+container